Devenir mandataire immobilier

mandataire immobilier

Publié le : 26 mars 20183 mins de lecture

De plus en plus de professionnels préfèrent se reconvertir en mandataires immobiliers. Certes, c’est un métier passionnant pour ceux qui n’aiment pas rester au bureau toute la journée. D’ailleurs, la routine n’existe pas dans ce secteur. Mais quelles sont les exigences du métier ? A-t-on besoin d’un diplôme ?

Mais que fait-il exactement ?

Un mandataire immobilier est chargé de vendre ou de louer des biens immobiliers. Il est également tenu de faire des prospects et de démarcher des offres en vue de rédiger les annonces et de les publier. La majeure partie de son temps se passe donc sur le terrain. Il est indépendant et doit donc disposer d’une carte professionnelle.

Par ailleurs, il doit maîtriser les techniques d’évaluation des biens immobiliers. D’ailleurs, cela fait partie de ses principales fonctions. Pour cela, il doit connaitre le cours du marché. À part cela, c’est aussi un conseiller fidèle pour aider ses clients à vendre ou à acheter un bien à une valeur raisonnable. Il devra mettre en avant ses talents de négociateurs pour l’intérêt de son client et l’accompagner jusqu’à la finalisation de la transaction.

Que faire pour se démarquer des autres mandataires immobiliers ?

Outre le fait que vous devriez tout faire à la place du client, vous devriez également rédiger le compromis de vente, un document indispensable lors de la vente d’un bien immobilier. Ce n’est pas obligatoire, mais c’est un plus que vous devriez pouvoir réaliser pour satisfaire vos clients.

Qui plus est, un mandataire immobilier impliqué dans son travail va attirer du monde. De même, la technique du bouche-à-oreille est l’une des outils marketing les plus efficaces. Donc, exploitez au maximum vos atouts pour agrandir votre portefeuille !

Quel type de formation suivre ?

Pour le mandataire immobilier qui travaille pour son propre compte, il n’a pas besoin d’un diplôme ! Mais il aura intérêt à enrichir ses compétences s’il désire intégrer un plus grand réseau qui est plus exigeant.

Mais au fil du temps, s’il veut se reconvertir et travailler en tant qu’agent immobilier, il existe plusieurs alternatives en termes de formation : étude en commerce, en communication et en juridique. D’ailleurs, c’est un atout fondamental pour bénéficier d’un salaire motivant. Ainsi, être titulaire d’un bac+2 au minimum est essentiel. Cela peut être en profession immobilière ou en négociation et relation client. Si vous souhaitez aller plus loin, vous pourrez obtenir une licence pro ou un master pro dans le domaine du droit de l’immobilier et de l’habitat, droit immobilier ou urbanisme et construction.

Par ailleurs, il est possible de suivre des cours en ligne (e-learning) pour ceux qui manquent de temps. En outre, certains organismes proposent des séances de quelques jours pour se perfectionner et pour aider le candidat à devenir un mandataire professionnel qualifié.

Plan du site