Le métier de conseiller en transaction immobilière

transaction immobilière

Travailler dans l’immobilier, c’est assurer son avenir avec des professionnels qualifiés. À titre d’information, le métier de commercial est le plus prisé, avec un taux de recrutement qui fait exploser les chiffres (avec plus de 3000 recrutements en 2016 pour le personnel cadre). Mais dans cet article, nous allons nous concentrer sur le métier de « conseiller en transaction immobilière ».

Que fait-il réellement ?

Le rôle du conseiller immobilier est parfois confondu avec celui d’un négociateur immobilier. Or, ce sont deux professions totalement différentes. Certes, le conseiller travaille pour le compte de l’agent immobilier. Ses tâches sont centrées sur la réalisation des transactions immobilières et foncières : conseil, négociation et finalisation des transactions (vente et achat).

Généralement, il occupe le rôle de chargé de clientèle. De la sorte, il travaille en agence. Toutefois, il peut également être amené à estimer la valeur d’un immobilier (terrain, local, etc.) et à trouver des acheteurs ou des locataires potentiels pour les annonces de l’agence.

Mais quelles sont les qualités requises ?

Étant la plupart du temps en contact avec les clients (par téléphone, par e-mail…), il doit avoir des qualités relationnelles, une très bonne présentation et un talent de négociateur. Certes, son emploi du temps sera plus que chargé, donc il devrait être en mesure d’organiser son agenda et de s’adapter à toutes les circonstances qui se présentent en gardant toujours le sourire.

Qui plus est, il doit être disponible pour des déplacements fréquents. Et enfin, une connaissance en logiciels immobiliers et des compétences conseiller seraient un atout considérable pour se démarquer des autres postulants.

Quel type de formation suivre ?

Tout d’abord, il doit avoir un casier judiciaire vierge et une carte professionnelle pour pouvoir exercer sa fonction, s’il est un travailleur indépendant. Ensuite, un BTS ou un DUT profession immobilière sont indispensables pour débuter. Toutefois, il est conseillé d’avoir un master pro dans le secteur de l’immobilier, de l’action commerciale ou du droit pour dénicher rapidement un travail.

Par ailleurs, la porte de conseiller en transaction immobilière est ouverte aux « sans diplômes » à condition d’avoir une expérience d’au minimum 3 ans dans la vente de biens immobiliers. D’ailleurs, certains organismes de formation proposent des formations de courte durée après le bac pour pouvoir être un conseiller immobilier. Et au fil du temps, pour gagner une promotion, vous pourrez toujours vous former !!!

Pour ceux qui souhaitent se reconvertir, c’est l’un des métiers les plus passionnants qui vous permettra de vous ouvrir de nouveaux horizons.